Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vigne dans tous ses états

Publié le par Nadina

 

                                   LA TAILLE DE LA VIGNE

 

 

Montage-la-vigne.jpg

 

Abandonnée à elle-même, la vigne croit comme une liane . il est donc impératif  de la tailler car  elle continuerait à se ramifier et la production de bois l'emporterait sur la fructification.

 

 

 Elle  permet une meilleure alimentation de la tige et  l'amélioration de la qualité  du  raisin en concentrant les sucres sur un nombre réduit et choisi de grappes .

Voici donc une taille de vigne que mes amis Monique et Alain, vignerons de métier , vont réaliser pour tenter de donner une belle et longue vie  à ces pieds  peut être trop longtemps abandonnés.

 

  Mais n'est pas vigneron  qui veut !!! Nous pardonnerons donc aux propriétaires de cette vigne  et je sais qu'il ne m'en voudront pas .

 

                                            °--°--°

 

La taille s'effectue en hiver, de décembre à février, quand la vigne se repose.Le but  est de faire sortir de nouvelles pousses et de supprimer le bois de l'année passée.

 

La taille Guyot Simple consiste à laisser un sarment porteur de fruits d’un nombre variable de 5 à 7 bourgeons (suivant la vigueur du pied de vigne et du rendement désiré). Ce sarment est appelé aste ou latte .

Aux printemps, les bourgeons de l’aste se développeront en rameaux qui porteront les raisins.

 

  

 

DSCN8249.JPG

        

 

 

          Alain choisit l'aste  qu'il va couper .

         Celui-ci servira à former le sarment  de l'année prochaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSCN8250

 

 

 

                                                                                  

  II va ensuite nettoyer l'aste choisi, c'est-à-dire, couper toutes les ramifications inutiles .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La fertilité des bourgeons varie selon son positionnement sur le sarment, ils seront d'autant plus fertiles qu'ils se situent à l'extrémité du sarment. Ce sont ceux qui apparaissent  sur le bois d'un an.

  Ceux poussant à l'aisselle d'un vieux bois ne donneront rien.

 

 

 DSCN8251

  

 

 

 

 

 

 

 

 

                Le pied 'propre'

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

  

 

Il faut diriger et attacher la latte sur le 1er fil de fer. Dans leurs vignobles du bergeracois, Alain taille avec un sécateur électrique .  

 

 

 

 

DSCN8269.JPG

 

  vignetaille.jpg

 

 

 

 et

 

 

 

 

 

   

Monique ramasse les petits branchages tombés, positionne la latte sur le fil de fer et l'attache . La vigne doit rester propre!

 

  

 

 

Ensuite , c'est l'étape de l'épamprage sur tout le cep jusqu'à la fourche . Un  pampre  est un gourmand qu'il faut éliminer.

 

Il faut absolument garder toute l'alimentation sur des ramifications choisies  et non fatiguer la vigne inutilement.

 

Les bourgeons sont ensuite dédoublés  afin de ne garder qu'une seule ramification, pour aérer le pied. Cette ramification va mûrir, c'est l'aoûtage du bois . 

 

La 1ère feuille à sortir va apporter le sucre du raisin  mais  les 1ères feuilles ( appelées apex) qui montent et arrivent au 3ème fil   doivent être coupées car elles amènent de l'astringeance et du vert . Cete dernière opération s'appelle l'écimage .

 

La taille ne doit pas être effectuée sous la pluie car celle-ci pourrait apporter une maladie sur  la coupe fraîche .

 

 

DSCN8266.JPG

 

 Remarquez  cette coupe. Ce rameau  est  de 2 couleurs et est presque sec.

 

Il ne donnera pas . Il devra être éliminé . 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 Et voici notre vigne prête à repartir et à donner de bien belles grappes de raisin à ces propriétaires .

Avant-et-apres-la-taille.jpg

  

 

Je remercie Monique et Alain ,  vignerons à  St Cernin de Labarde 'Château Colin Madrigal' 

et Françoise et Jean-Pierre , les heureux propriétaires !!

 

 

 

 

Voir les commentaires

La légende des 1001 châteaux

Publié le par Nadina

 

 

 Montage---legende-des-chateaux.jpg

 

 

 

LEGENDES DU PERIGORD : LES 1001 CHATEAUX

 

L'on dit qu'il était une fois... un pauvre bûcheron et sa femme qui habitaient une petite cabane de bois et terre dans la forêt de la Double. De leur amour naquit une petite Sylvie qui grandissait dans la forêt jouant avec les louveteaux, les marcassins, parlait avec les oiseaux, les écureuils ....

 

Lorsqu'elle eut attdint l'âge de trouver un époux, les parents savaient que dans la forêt elle ne trouverait pas d'époux, ils décidèrent de l'envoyer là où se trouvait la vie de société. Elle partit avec son petit baluchon et une patte de lapin porte-bonheur, promettant de revenir avec le fiancé choisi.

 

Elle chemina dans la forêt quant vint la nuit elle décida de rester au milieu de ses amis de la forêt afin de passer une dernière nuit en leur compagnie et c'est ainsi qu'elle s'installa sur la plus haute branche d'un chêne et les écureuils vinrent lui tenir compagnie.

 

Mais 10 mois en arrière, à mille lieues de là, Dieu avait convoqué trois de ses plus fidèles anges et saints pour leur confier une mission sur terre. Dieu voulait offrir trois sortes de cadeaux aux hommes. Il y avait donc, Georges, Michel et Jean qui avaient pour mission de prendre un sac rempli de châteaux pour les semer là où les gens n'avaient pas de logis.....

Ils avaient une année pour remplir leur mission, chacun était transporté par un nuage.

Et c'est ainsi qu'au bout de 10 mois Jean n'avait plus que 1001 châteaux au fond de son sac. Ayant survolé les continents et une partie de la  France, il se dirigeait vers le Périgord le soir où Sylvie était couchée a la cime du grand chêne.

 

Il venait du nord, volant assez bas, passant au dessus de la Double le vent soufflait fort de l'ouest. Les oiseaux de la forêt le voyant dirent : voilà un mari pour notre Sylvie et toute la forêt piaillant, bruissant, hululant de tous côtés essayait d'arrêter le promis.

 

Jean avait aperçu Sylvie endormie et il dit " qu'elle est belle ... comme j'aimerai vivre à ses côtés !.." A ces mots les arbres de la forêt levèrent leurs branches pour saisir l'homme ailé et l'offrir à leur princesse. Il perdit l'équilibre, atterrit près de Sylvie qui réveillée en sursaut lui demande de rester et il lui dit alors lui montrant son gros sac :" je dois  poursuivre  et distribuer mes châteaux", mais le sac s'était percé à une branche.
Le vent qui venait de l' Atlantique avait emporté les châteaux vers l'est. Par chance il y eut quelques tourbillons et de nombreux châteaux tombèrent au sud de la Dordogne, au nord de l' Isle et un peu partout. Ainsi le Périgord se trouva riche de 1001 châteaux.

 

Jean et Sylvie s'installèrent dans un petit manoir    au coeur de la Double par loin de la cabane de Lucette et François. Ils furent heureux et eurent trois beaux enfants.

 

 

.

 

Voir les commentaires

La résistance en Dordogne

Publié le par Nadina

                                                                              LE  PONT  LASVEYRAS

 

 

Le 16 février a eu lieu la commémoration du drame du Pont Lasveyras. Comme chaque année à la même date, les autorités ont rendu hommage aux résistants massacrés par les allemands venus de Limoges ce 16 février 1944.

 

Le Moulin du Pont Lasveyras se trouve dans un vallon aux confins de la Haute Vienne et de la Dordogne, sur la commune de Payzac. C'est un lieu isolé, au bord de l'Auvézère et difficile d'accès.

 

16-fevrier-2012---Pont-de-Lasveyrat---22-.JPG 

 

Ce jour-là, à l'aube, un groupe de maquisards de l'Armée  Secrète Dordogne Nord, y a été attaqué et abattu.

 

Les jeunes résistants ont bien tentés de riposter mais en vain . Après un interrogatoire violent, les maquisards sont divisés en trois groupes dont un affecté au transport du matériel des allemands vers leurs véhicules. Ce groupe, tout d'abord emprisonné à Limoges puis Compiègne fut déporté vers les camps de concentration de Mathausen et  Gusen en Autriche. Sur 12 hommes, 7 seulement revinrent.

 

Les deux  autres groupes furent abattus sur place. 34 hommes perdirent la vie .

 

Deux hommes envoyés au village furent prévenus de l'attaque par un témoin de l'assaut. Revenus au moulin, ils ne purent que se réfugier dans un bois . De ces 3 hommes rescapés du massacre, 1 seul reste le dernier témoin vivant .

 

L'histoire suscite encore beaucoup d'interrogations . Pourquoi cette attaque ??

 

Le film, 'Ici bas', de Jean-PIerre Denis sorti récemment, retrace l'histoire de cette religieuse,Luce Million, née en 1904 à Pineulh en Gironde. Entrée dans les ordres sous le nom de soeur Philomène, elle travaillait comme garde malade à l'hospice de Thiviers. Elle entretenait une liaison avec l'abbé Jules Ferry, qui l'aurait délaissée pour une autre. Trahie, jalouse, elle aurait dénoncé les 2 chefs de l'Armée Secréte, RAC (Rodolphe Cézard) et Violette ( René Tallet) .

 

Elle fut jugée , condamnée à mort  et exécutée par les résistants.

 

Ce "meurtre" fut dénoncé par la presse collaboratrice après le massacre .

Représailles  à l'exécution de soeur Philomène ou collaboration du propriétaire du moulin ???

 

                                                                   Question qui partage encore ! 

 

Le Bataillon Violette fera l'objet d'un article ultérieur .

 

 

 

Voir les commentaires

Un hébergement insolite

Publié le par Nadina

  Un hébergement  pas ordinaire et que vous n'oublierez pas !!!!

 

Qui dit terroir dit aussi prêt de la nature ! Comment mieux se fondre avec elle  si ce n'est  sa proximité. Elle vous entoure de ses bras et elle n'attend  qu'une chose : que vous l'écoutiez. .

 

 

 

cabane-perchee 
A la nuit tombée, regardez les étoiles, écoutez le moindre bruissement et aujourd'hui, je vous propose cet hébergement aussi prêt de  l'eau, des arbres, du ciel qu'on peut l'être.

 


Le calme et la sérénité de l'endroit vous feront rêver et vous ne pouvez que vous laisser aller à ce bien être .

tente-suspendue 

 

Le Moulin de la Jarousse vous offrira des hébergements intégrés à la campagne, dans un souci écologique .


De la yourte à la cabane perchée en passant par la cabane sur l'eau, vous pourrez profiter d'un campagne préservée.Découvrez la randonnée, la pêche, la ferme aux animaux ... et vous vivrez quelque chose de différent.

 

 

 

nid

 

 

 

 

                             et pour les amoureux, un petit nid douillet !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces hébergements vous sont proposés par Le Moulin de La Jarousse  à Lanouaille, en Périgord Vert  dont voici le lien :  http://www.location-en-perigord.net

Voir les commentaires

Pâté de sanglier, cerf, chevreuil.

Publié le par la-dordogne-cachee

Quoi de meilleur qu'un bon pâté fait  soi-même !!

J'ai de la chance d'avoir un super beau père qui va à la chasse et qui me ramène de la viande toute fraîche pour les confectionner.

 

 

 

  La viande

                                                                                   Le pâté de sanglier

 

Les proportions que je vous donne sont pour 1kg de hachis ( viande et gorge) :

 

- 500 gr de viande de sanglier ou autre

- 500 gr de gorge de porc

- 250 gr de foie de porc

- 1 oeuf

- 15 gr de sel

- 3 gr de poivre

- 2.5cl  de cognac, armagnac ou eau de vie de prune

- 2 échalotes ou 1 oignon

- un peu de persil

- Une pointe de 4 épices

- Quelques trompettes des morts ou champignons de nos forêts si vous souhaitez

 

 

 

Realisation du 29-02-12Hachez la viande dans un hachoir à viande ( grille n°8) . Ne prenez pas de grille trop petite car le pâté serait trop fin  et sec.

Mélangez bien tous les ingrédients . Laissez s'imprégner une nuit au frais.


Mettez en bocaux ou en boîte .

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 Bon appétit!!!

 

 

 

 

 Posez dessus une petite branche de thym et une feuille de laurier  . Prenez garde de bien nettoyer le rebord avec un sopalin avant de fermer.

Pour les boîtes, faites les sertir . 

 

Placez dans votre stérilisateur et à partir de 100°, cuire 3H.

 

 

 

Bonne dégustation

Voir les commentaires

Construction en pierres sèches

Publié le par la-dordogne-cachee

Il existe d'autres constructions sur le même principe mais servant à d'autres usages . Des puits ont été  ainsi protégés .

Le-puits-de-Manu----4-.JPGUn puits sur la commune de Négrondes

 

 

Les toits de certaines habitations sont en tuile et non en lauzes  .

 

-11-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vaunac

 

 

  

A l'inverse, des murs ont pu être crépis et le toit en lauzes préservé .

 

Corgnac---Puyfebert-.JPG Corgnac - Lieu dit 'Puyfébert'

Voir les commentaires

Les cabanes en pierres sèches

Publié le par la-dordogne-cachee

Il est des coins de France où l'homme se fond avec la nature.Je ne saurai m'éparpiller et m'arrêterai dans un petit coin de Dordogne, là où, au détour d'un chemin, une petite borie apparaît, parfois enchevétrée dans les ronces et les herbes folles.

 

Mais qu'est-ce donc qu'une borie?

 

Ce terme occitan désigne une petite propriété agricole, une ferme depuis 1970.  D'origine provençale, c'est une cabane en  pierres sèches, qui abritait les vignerons  et dans une parcelle éloignée de leur lieu d'habitation.

 

Mur pierres sèchesCette architecture est dite vernaculaire, c'est-à-dire  qu'elle est souvent véhiculée par des traditions locales. Ces cabanes étaient construites sans plan par des personnes qui n'étaient pas des bâtisseurs. La méthode de construction utilisait les ressources disponibles sur place.

 

La particularité de ces bories est qu'elles ne présentent pas de charpente mais un encorbellement de lauzes empilées les unes sur les autres et sans mortier, ni ciment , d'où l'appellation en "pierre sèche" .

 

Elles donnent toutes vers l'intérieur de la parcelle. Elles appartiennent au champ qu'elles "regardent".

 

Certaines d'entre elles sont équipées de bancs , cheminée et servaient de lieu de repos où l'on pouvait prendre ses repas .

 

Elles mesurent entre 1m et 1.50m de haut et sont de formes irrégulières, carrées, rondes ou ovales. Toutes ne sont pas fermées et peuvent être simplement des abris.

 

   

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23