Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cèpe d'été et sa fricassée

Publié le par Nadina

Et oui, le cèpe est aussi de retour !

Mais commençons par le début :

Un cèpe fait partie de la famille des bolets mais un bolet n'est pas forcément un cèpe ! Une soixantaine d'espèces ont été répertoriées en Europe.

Je ne m'aventurerais pas à tous vous les détailler. Ici, je ramasse principalement le cèpe d'été, de Bordeaux ou le Tête de Nègre.

Pour l'instant, le cèpe d'été a fait son apparition dans les forêts de feuillis, chênes et on le trouvera jusqu'en automne, en compagnie de ses deux autres accolytes .

Le cèpe de Bordeaux peut être confondu avec lui parfois , et aussi avec le bolet de fiel.

En voici les différences :

- le cèpe d'été: son chapeau est velouté, sec. Sa chair est blanche, ses pores sont petits, blancs puis jaunes pour virer ensuite
   à l'olive.On le trouve à partir de mai.

- le cèpe de Bordeaux : son chapeau est plus clair sur le bord et humide. Sa chair est rosée. Ses pores sont aussi petits, blancs,
  et  jaunes et ensuite aussi olive. On ne le trouve qu'en fin d'été et en automne.

- le bolet de fiel : Ses pores sont plus larges, blancs puis rosés . Son goût très amer nous dispense de le cuisiner !!!!

 

Vous allez me dire : ben oui mais quand on en a un dans la main, ce n'est pas évident  de savoir si ce sont des gros ou petits pores:

 

 

Petits pores sur une tête de nègre

Cepe-tete-de-negre.jpg

          Bolet--3-.JPG

Gros pores sur un bolet

 

Voici les premiers cèpes d'été:Cepe-20-juin2012.JPG du 20 juin

Cèpe 20 juin2012 (2) pas un vers !! un régal simplement en fricassée .

 

 

Le cèpe d'été ou bolet réticulé demande de  l'humidité suffisante dans les forêts de feuillus. Son chapeau peut aller jusqu'à 20cm de diamètre.Comme tous les bolets, son pied peut être changeant, soit épais et court, soit cylindrique. Mais il vaut mieux les récolter jeune car ils deviennent vite la cible des vers  . Sa chair blanche  ne change pas de couleur à la cassure.
C'est un excellent comestible.

La fricassée de cèpes

Passez-les rapidement sous l'eau. Coupez-les en morceaux et faites-les revenir dans un peu d'huile d'olive .

Laissez-les rendre leur eau pendant au moins 30 mn à feu moyen . Ensuite, salez, poivrez et rajoutez de l'ail coupé . Au dernier moment, saupoudrez la fricassée de persil haché.

Les bordelais rajoutent de l'échalote à l'ail et ensuite de la mie de pain au persil . Une autre variante mais qui n'enlèvera pas le goût de ce merveilleux champignon, à la saveur indescriptible en plus du plaisir à le chercher !!

 

 

Voir les commentaires

Les clochers tors

Publié le par Nadina

 

Il s'en rencontre beaucoup en France mais qu'est -ce donc qu'un clocher tors et pourquoi . Ces clochers s'appuient pour la plupart sur des tours carrées sur lesquelles se trouvent une flèche vrillée.

 

Des statistiques donnent au nombre de 65 clochers tors recensés en France.  Bien que l'automobiliste ne conduise pas le nez en l'air, il me paraît intéressant d'essayer de comprendre cette architecture.

Beaucoup de théories ont été avancées; notamment le diable, les fées, le vent, le bois trop frais ...Mais rien à ce jour, n'a été prouvé et beaucoup de questions subsistent encore .

A 80%, cette torsion est accidentelle. Sur les autres, les Compagnons ont laissé leur signature sur la charpente, tel celui de la Maison des Compagnons à Nantes. Effectivement, cette architecture volontaire est de toute beauté !!

Clocher-tors-Maison-du-compagnonnage-de-Nantes.jpg

Photo wikipedia

 

Beaucoup vrillent de gauche à droite. En effet, lorsque le bois sèche mal, c'est son sens naturel de rotation.La charpente, en viellissant, bouge, tel le clocher de Notre Dame de Puiseaux dans le Loiret. Mais comment expliquer alors que la couverture ne bouge pas, que les tuiles mais plus souvent les ardoises ne se cassent pas !!

 

 

Clocher tors Puiseaux -Loiret 

 

Il suffit qu'il y ait une rotation d'un vingtième de degré à la base du poinçon, poutre verticale , pièce centrale et maîtresse de la charpente, pour qu'elle celle-ci atteigne un huitième de tour, soit 45° au sommet , ce qui entraîne une torsion de la charpente . Le charpentier devait donc positionner correctement ce poinçon !

 

En Dordogne, j'ai trouvé deux clochers tors :

- à l'église de la Transfiguration à Payzac, au nord est : le clocher serait daté du XVIè siècle mais sans explication plausible

 

 Clocher tors Payzac

 

 

- à l'église Sant Etienne à Javerlhac-et-la-Chapelle-Robert, au nord. 

 

 

Javerlhac.jpg 

Je vous montre un autre clocher tors, que j'ai prise dans le Gers à Barran, sur la collégiale Saint Baptiste, pour vous montrer le devers que peut donner une torsion . Ici, elle est allée jusqu'à la cassure. Et comme vous pouvez le remarquer, seul le bas est vrillé . 

 

Barran (7)                                      Barran (2)  

Voir les commentaires

La Félibrée

Publié le par Nadina

    Les Périgourdins connaissent bien cette fête  mais en connaissez-vous tous les rouages  et puis le reste du 'monde' peut être pas  ! Toutes les photos  de cet article et celles de l'album photos correspondant  datent de la Félibrée de Thiviers en 1990. 

 

SCAN0038

  Tous ces tableaux sont réalisés avec des milliers de fleurs en papier ( maintenant, elles ne sont plus en papier car des heures et des heures de travail pour les confectionner et s'il pleut .....) .  

 

Cette fête populaire est organisée par l'association 'Lo Bornat dau Perigord' depuis 1903. Chaque ville ou village pose sa candidature auprès de l'association chaque année pour cette Félibrée qui se déroule le 1er week end  de juillet.

'Lo Bornat' est le seul à accorder le droit d'organiser une Félibrée. C'est une fête à l'ancienne, héritée des troubadours, nombreux en Dordogne,  où l'occitan est mis à l'honneur, par la langue, les traditions, les costumes .

Pendant toute l'année, les habitants, les associations locales travaillent à l'élaboration de fleurs et de décors, décors qui bien souvent, se traduisent par des portes d'entrées de la ville.

 

 

 

Porte d'entrée - St Pierre  Une rue à Thiviers

 

Des milliers de fleurs sont ainsi assemblées pour constituer des plafonds dans les rues, un chapiteau devant l'église ...

Les vieux métiers sont remis au goût du jour, valorisés et certains passants sont même surpris  d'en reconnaître ou connaître certains tel le feuillardier, le savetier, la dentelière  ...

 

La dentelière      Le savetier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lo Bornat dau Perigord est dirigé par un majoral (nommé à vie). La Félibrée débute par l'élection d'une reine, en mars par l'association. Ce jour-là, les clés de la ville lui sont remises et accompagnée du majoral, elle va parcourir toutes les rues, et costumés bien sûr . Ce sont eux qui gouvernent la ville toute la journée .

Défilés de costumes, chants et danses occitans, vieux métiers rythment cette journée .

 

 

 

Défilé des provinces  Défilé

 

Les autorités et les groupes folkoriques entrent ensuite en ville et suivent la reine du Bornat et le majoral.
Cette manifestation confirme l'emprise des Félibres par:

- la messe dite en langue d'oc , en principe par l'évêque,

- l'inauguration d'une plaque à la mémoire d'un enfant du pays, qui a servi Lo Bornat ou l'occitan .

 

 

La messe

 

Lo Bornat dau Périgord est né le 10 novembre 1901. Il a pour symbole une ruche où butinent des abeilles . Au pied, se détache cette devise 'par le miel et l'aiguillon'  'per lo miau e lo fisson', qui signifie qu'il y aura assez d 'abeilles vaillantes à faire du bon miel mais aussi pour piquer ceux qui voudraient le menacer .

Eugène Le Roy, ami d'Auguste Chastanet, est le fondateur  de l'association.Le Félibrige , composant cette assocation, a été fondé par Frédéric Mistral et 6 jeunes poètes provencaux de ses amis en 1854. Il défend la langue d'oc, l'histoire et le patrimoine occitans.

Un majoral est élu à la tête du Félibrige.Le Capoulie , lui, détient la responsabilité du Félibrige. Il est aidé par des assesseurs qui eux, correspondent avec les régions , qui sont au nombre de 7 :

- l'Auvergne,

- la Catalogne Roussillon,

- la Gascogne-Béarn,

- la Guyenne-Périgord,

- le Languedoc,

- le Limousin,

- la Provence.

 

Mais seule la Dordogne honore l'occitan par la Félibrée . Chaque année, un thème est mis à l'honneur . En 2011, Belvès avait choisi la femme périgordine, le rôle et les métiers tenus par les femmes au début du siècle dernier.
En 2012, la 93ème Félibrée se tiendra à Pïégut Pluviers et le thème sera le marché car celui de Piégut est un des plus grands du Périgord et ce depuis le XVIIè siècle. 

 

Affiche-felibree-2012--2-.jpg

 

L'année prochaine, ce sera dans le vieux Bergerac mais  rendez-vous vous est déjà donné les 29 et 30 juin et  1er juillet à Piégut !!!

Voir les commentaires

Le métier difficile de feuillardiers

Publié le par Nadina

Le bois de châtaignier est à l'origine de ce métier, apparu vers 1850. Ce vieux métier ne se retrouve plus guère et il était exercé en Limousin et dans le nord de la Dordogne.

Les feuillardiers travaillaient pour des propriétaires forestiers. Ils exercent dans les forêts, coupant des jeunes barres de châtaigniers, de 8 à 10 ans , qui poussent autour du tronc ( le cep) , une fois celui-ci abattu . On dit qu'ils poussent en cépées .

 

Cépée

 

 Image 'Jardiniers d'art'

 

 

Ces tiges sont appelées  feuillards car elles ne donnent que des feuilles et pas de châtaignes . Ils abattaient à la hache ces barres qui étaient ensuite ébranchéesà la serpe et entassées à intervalles réguliers .

Elles étaient écorcées pour la confection de piquets ou de lattes. Le bois non écorcé était fendu en 2  et servait pour le cerclage des barriques ou la fabrication de panier à crustacé .

Travail difficile et toujours en extérieur pour ces feuillardiers !!!

Ils devaient préparer les nouvelles cépées, tailler, entretenir .

Ils étaient payés à la pièce ou au mille feuillards produits .

Ils se construisaient un cabane, la loge du feuillardier, qui lui servait d'abri, où ils pouvaient prendre leurs repas. La charpente était constituée de barres de châtaigniers entrelacées et courbées en 1/2 cercle. Elle était recouverte ensuite de longs copeaux de bois .

Maison feuillardierPhoto 'Chataigniers en Limousin' 

Il leur arrivait aussi d'y dormir si leur domicile était trop éloigné . Ils étaient sur leur 'chantier'  d'octobre à mai . Ensuite, pendant l'été, ils travaillaient sur leur lopin de terre ou comme ouvrier dans les tuileries voisines .

Maison feuillardier - intérieur Photo 'Chataigniers en Limousin'  

 

Dès 1896, ils se rassemblèrent en un syndicat et entre 1901 et 1936, plusieurs grèves eurent lieu. Ils étaient au nombre de 1280 en 1906 . Au début de la 2ème guerre mondiale, ils n'étaient plus que 800.

 

19 octobre (4)  Photo de mon jardin

Voir les commentaires

L'oronge ou amanite des césars

Publié le par Nadina

Et bien voilà une autre merveille de nos campagnes : l'oronge ou amanite des césars.
J'en avais trouvé à l'automne mais hier, quelle ne fut pas ma surprise d'en trouver deux belles .
Ce champignon est un excellent comestible et très recherché .

En principe, on le trouve un peu plus tard en saison, c'est-à-dire  de juillet à octobre mais en tout état de cause, c'est un champignon qui aime la chaleur. C'est la raison pour laquelle on ne le trouve pas au nord de la Loire ( sauf si été très, très chaud )  et ni au-dessus de 1000m d'altitude .

L'amanite des césars possède un chapeau  orange et des lames  jaunes . Son pied est jaune et la chair blanche . Il pousse dans des endroits dégagés mais près de forêts de chênes ou châtaigners.
Il a un concurrent si je peux dire sauf que ce concurrent est l'amanite tue-mouches avec qui il pourrait être confondu mais si on attend et si on les ramasse à une taille normale, pas de confusion possible .


L'amanite tue-mouches est rouge avec des verrues blanches . Ses lames sont blanches, son pied également et sa chair est jaune orangé et il est comme sait toxique.Elle pousse sous les forêts de bouleaux et de résineux.

 

Amanite des Césars ou oronge                 Amanite tue-mouches (7)

 Un bébé amanite des césars ou oronge                                              Un bébé amanite tue-mouches

 

Amanite des Césars ou oronge (5)      Amanite tue-mouches (5)

Une amanite des césars  (ramassée hier)                                        Des amanites tue-mouches ( en octobre dernier)

Même si certaines amanites tue-mouches peuvent avoir des teintes orangées et avoir un chapeau presque dépourvu de verrue, la volve a elle seule suffit à les différencier. Le jaune , comme un jaune d'oeuf n'est jamais aussi franc que sur l'oronge.

 La volve est ce qui reste autour et à la base du pied une fois que le champignon pousse .

 

 

Amanite tue-mouches (3)

 Des amanites tue-mouches

 

Amanite des Césars ou oronge (4)

 Mes amanites  des Césars

 

Et puis, je cherchais comment les préparer . C'est avec les viandes blanches qu'elles s'accomodent le mieux .


Allez, c'est parti pour un petit sauté de veau.
J'ai nettoyé mes oronges et les ai fait revenir dans un peu d'huile avec une  échalotte émincée .Laissez cuire 30 mn à feu doux .

 D'un autre côté, j'ai fait revenir mes morceaux de veau. Salez et poivrez. Rajoutez de l'ail coupé . Faites chauffer de l'armagnac , ajoutez au sauté et faites flamber . Laissez cuire à petit feu une trentaine de minute . Au bout de ce temps, ajoutez de la crème, du persil et rectifiez l'assaisonnement . 

Servez le sauté entouré des oronges .

 

Sauté de veau aux oronges
Un régal !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Les girolles

Publié le par Nadina

    Et voilà, mes éternelles escapades m' ont ramenée vers les bois et leurs lisières et les girolles sont de retour !

 

Quel bonheur de les chercher mais aussi de les manger !

Petite récolte car je laisse les petites grossir  .
Il existe une fausse girolle, comestible  et un autre champignon qui ressemble aussi à la girolle mais qui est toxique: c'est le clitocybe de l'olivier appelée aussi pleurote de l'olivier.
En y regardant bien, il est difficile de se tromper.

Voici leurs différences :

 

 

 

La vraie girolleGirolles.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN0623.JPG                                                         Le clitocybe de l'olivier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fausse girolle

 

 

 

 

- la vraie girolle pousse dans les forêts de feuillus ou de résineux , parmi les feuilles mortes, ne pousse jamais en touffes et sort de juin à septembre . Elle se plait dans les sols non calcaires et sort en lignes au bas  des talus, dans les chemins creux, là où il y a une petite concentration d'eau.

  Pour la trouver, cherchez des chênes rouvres( le plus commun), des fougères, des myrtilles car elles font bon ménage.
Sa chair est blanche et son chapeau est jaune . Elle forme des plis lamelliformes et espacés. Son odeur est fruitée, comme une mirabelle.Elle a un pied trapu et irrégulier.

- le clitocybe,lui, pousse en touffes sur des souches, des troncs d'oliviers mais aussi de chênes et de châtaigners, du printemps jusqu'à la fin de l'automne. Ses lames sont fines et serrées et son chapeau va du jaune orangé au brun . Sa chair est jaune orangé .C'est une espèce franchement méridionale .

Il se peut qu'ils soient confondus , petits mais il suffit de le couper et la différence de chair est flagrante.

- la fausse girolle, elle, est comestible mais de moindre attrait . Son pied diffère de la vraie girolle car il est mince et élancé . Elle pousse souvent dans les bois de pins. Son chapeau est plus plat, peu charnu, d'un ton orange vif puis virant au brun.Elle a des lames serrées descendant sur un pied orange.

xxxxx

Girolle

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Risotto aux girolles, jambon cru et magrets fumés

Publié le par Nadina

Et bien suite à ma cueillette de girolles, voici une petite recette que j'ai trouvée bien bonne.

Ne faites pas tremper vos champignons car ils 'prennent 'l'eau' . S'ils sont vraiment sales, passez-les sous l'eau mais le mieux est encore de les brosser.
Coupez les girolles en morceaux et faites -les revenir dans un peu d'huille jusqu'à ce qu'elles aient rendu leur eau.

Dans une autre casserole, faites revenir des oignons. Ajoutez du riz. J'ai rajouté une petite poignée de riz noir, ce qui a teinté et donné un petit côté croquant. Quand le riz s'est imprégné de l'huile , rajoutez du bouillon de poule à la place de l'eau. Salez et poivrez .

Pendant ce temps, coupez votre jambon en chiffonnade  et vos magrets fumés (recette précédemment donnée ) en tranches .

 

Présentez votre  assiette avec le riz en dôme au milieu, saupoudrez-le de parmesan, la chiffonnade  dessus, les girolles d'un côté et les  tranches de magret de l'autre .

BON APPETIT

 

Risotto aux girolles et jambon cru

Voir les commentaires

Confiture de noix vertes

Publié le par Nadina

Comme je vous l'ai dit précédemment, les noix vertes se ramassent à la Saint Jean donc prochainement . Outre le vin de noix, voici une autre petite recette , celle-ci empruntée d'un petite livre  avec beaucoup de recettes de grand mère .

 

2kg de noix vertes

1.5 kg de sucre

1 gousse de vanille

1 jus de citron

 

 

Pour savoir si les noix sont bonnes à ramasser, traversez-les d'une aiguille à tricoter. Cel doit se faire facilement .)

Pelez les noix jusqu'au blanc et mettez-les à tremper dans de l'eau  fraîche.
Egouttez-les et mettez-les dans la bassine à confiture , rcouvertes d'eau bouillante. Faites cuire 2h .

Préparez un sirop avec le sucre et 1dl d'eau . Faites-le cuire 20 mn et versez-le sur les noix .

Oubliez tout ça une nuit !

Le lendemain, remettez dans une bassine avec la vanille et le citron. Faitez chauffer à petits bouillons 30mn.

Mettez en pots et couvrez de rondelles de papier trempées dans de l'eau de vie de noix .

Voir les commentaires

Noix et séchoirs

Publié le par Nadina

La culture de la noix est une culture ancrée depuis des siècles en Périgord. L'homme de Cro-Magnon en consommait il y a déjà plus de 17000 ans .

Au Moyen-Age, elle était utilisée comme moyen de paiement par les paysans .

En Aquitaine, 10 000 ha de noyeraies sont répartis sur 4 zones de production: le Quercy, la Charente, la Corrèze et le Périgord.Les noix sont classées en AOP depuis 2004 mais bénéficient d'une AOC depuis 2002.

A l'hiver 1830, beaucoup de noyers ont gelé. Puis pendant la 1ère guerre mondiale, les noyers replantés sont de nouveau abattus pour leur bois, très recherché. Dans les années 1950, les noyers ( la Franquette ) sont réintroduits.

Trois produits se distinguent sous l'appellation Noix du Périgord :

- la noix fraîche 

- la noix sèche DSCN0599.JPG

DSCN9370.JPG

- les cerneaux

 

 

 

 

 

 

La noix verte est cueillie de juillet à mi septembre . Elle est utilisée en confiserie et liquoristerie.

La noix mûre n'est ramassée qu'à partir de début octobre. Elle est réservée à la consommation de table et les cerneaux partent pour la patissserie et l'huile de noix .

En Dordogne, 4 variétés sont produites sous l'appellation Noix du Périgord :

- Noix Corne: elle est très recherchée pour la solidité de sa coquille et la finesse de son amande. le cerneau a un saveur douce et subtile . C'est la plus rustique.

- Noix Marbot  dite la Traditionnelle : elle a une coque tendre. Celle-ci est dégustée aussitôt récoltée. Son cerneau est blanc et croquant .

- Noix Grandjean : c'est la plus forte en caractère. Elle a une saveur bien marquée avec une pointe d'amertume. C'est la Typique.

- Noix Franquette : la Courtisée car elle a un petit goût de noisette très appréciée et son cerneau est blond .

Les noyers  ne supportent pas l'humidité car leurs racines pourrissent mais pour autant, n'aiment pas non plus les grosses chaleurs . Ils se plaisent en sols profonds, argilo-calcaires ce qui expliquent leur lieu de production.

Ils sont sensibles aux bactérioses, maladies provoquées par l'intensification des systèmes de culture( désherbage, fertilisation chimique, mécanisation, irrigation ....) . Les noyers, pousssés, produisent plus mais sont plus sensibles aux maladies. Cette maladie attaque les feuilles, le bois et surtout les fruits, ce qui provoque leur chute prématurée.

 

Une fois les noix mûres ramassées, elles doivent être mises à sécher . Par ici, d'étranges installations parsèment parfois les prés, près des noyeraies mais ce n'est pas le traditionnel séchage , que l'on ne rencontre plus guère car laissé à l'abandon ou utilisé pour poulailler. D'autres se sont installés des séchoirs à ventilation électrique.

La noix doit être séchée par ventilation naturelle. Donc , on construisait une petite bâtisse en pierre bien souvent. A la base du toit, se trouvait un plancher mais le pourtour de celui-ci n'était pas maçonné. Une bande de 40 cm de haut était laissée à l'air libre. Elle était constitué de petits poteaux en bois et de grillage. Ce séchoir à noix était bien souvent adossé à la grange.

 

Saint Front la Rivière (5)

 Celui-ci se trouve à Saint Front la Rivière.

 

 Le dénoisillage a toujours été au coeur des traditions populaires et aux cours de longues veillées passées à casser les noix, contes et récits ont laissé leurs traces dans l'histoire du Périgord. L'énoisage ( action de sortir les cerneaux ) donne encore lieu à ces veillées dans beaucoup de villages.

 

DSCN0600.JPG

 

 

 

DSCN0601.JPG   DSCN0602.JPG

'La noix peut non seulement se targuer de son profil lipidique parfait, mais également de ses apports nutritionnels excellents et de ses effets réduisant le risque d’apparition de maladies cardio-vasculaires grâce aux nombreux acides gras polyinsaturés qu’elle contient.

Sa forte teneur en potassium (480 mg pour 100 g de noix), zinc (2,7 mg) et cuivre (3 mg) en fait l’aliment parfait des sportifs et des personnes en manque d’énergie. L’intérêt principal de la noix est son fort contenu en acides gras (72%). Il s’agit principalement d’acide linoléique (oméga 6) et alpha-linolénique (oméga 3). Ces deux acides gras ne peuvent être synthétisés par notre corps et doivent être fournis quotidiennement par l’alimentation, ils sont de ce fait appelés acides gras essentiels. Grâce à eux, elle lutte activement contre le cholestérol.

La noix est également une source de jouvence : sa forte teneur en vitamines B1, B2, B12 et E ralentit le processus de vieillissement.

 L’huile de noix est extraite à partir des noix broyées et est une excellente source d’oméga 3 et de vitamine E. L’huile de Noix du Périgord est un produit extrêmement raffiné, vierge et de première pression. Sa saveur est très parfumée et saura réaliser des mariages gustatifs uniques, se déclinant à l’infini. '

 

 

«Rien n'est perdu 
 
dans la Noix du Périgord

sauf le bruit qu'elle fait

en se cassant»

 

 

Bienvenu en Dordogne.


 

 

 

Voir les commentaires

Les journées de patrimoine de pays et des moulins

Publié le par Nadina

Les 16 et 17 juin 2012 auront lieu les journées de patrimoine de pays et des moulins pour la 15ème année et organisées par la Fédération du Patrimoine et de l'Environnement. Un thème est donné et cette année ce sont la cuisine, le savoir-faire et le terroir qui seront présents, sujets qui me sont chers .

 

 

 

 

 

Je vous donne simplement cette information que vous pourrez retrouver dans le lien correspondant et plus complète .

 

 

 

 

 

Voici les lieux concernés dans notre Périgord vert :

-  ARCHIGNAC - Moulin aux Ans
Découverte des moulins des vallées de la Chironde et du Sireyjol - Samedi dès 14h30 : spectacles de théâtre ou de musique en plein air, exposition sur le petit patrimoine du Périgord et les moulins du canton, conférence de La Pierre Angulaire à la Salle des fêtes. Dimanche : à 8h randonnée libre sur les chemins qui bordent les nombreux moulins ou à 9h randonnée guidée d'environ 7km. Le midi, les producteurs locaux et les boulangers vous proposeront des Tartinades afin de vous restaurer. Découverte des jeux traditionnels l'après-midi. Gratuit.
Horaires : samedi 14h30-22h - dimanche toute la journée

- CELLES - Atelier
Ouverture de mon atelier au public - Démonstration taille de pierre, ornementation et sculpture pierre de pays. Restauration du patrimoine. Gratuit.
Horaires : samedi et dimanche - 10h à 12h30 et 14h à 18h30
Atelier Art'Pierre
Pierre Carcauzon
Tél : 05 53 91 66 75 / 06 87 84 99 97

 

- JUMILHAC-LE-GRAND - Château de Jumilhac
 Visite de la cuisine (batterie de cuisine en cuivre) et de la salle à manger où sont les armoiries Bordelaises. 6 euros adulte, 4,50 euros réduit pour groupe, 3,50 euros enfants.
Horaires : samedi et dimanche - 10h à 19h
Château de Jumilhac
Marquis de Jumilhac
Tél : 06 09 61 78 40

 

- LA COQUILLE - Maison du Parc (Etang de la Barde)
Comment intervenir sur l'habitat ancien ? - Intervenir sur le patrimoine, c'est d'abord l'observer et le comprendre. Ensuite c'est être capable de choisir un niveau d'intervention en adéquation avec celui-ci, tout en se référant en permanence à la valeur patrimoniale de la construction et de son environnement. Cette présentation vous donnera des pistes d'actions, etc. Intervention de Philippe Tourtebatte, Expert consultant formateur et chargé d'études à la Fédération Française du Bâtiment auprès du Groupement des Entreprises Monuments Historiques. Le Conseiller énergie et habitat du Parc naturel régional Périgord-Limousin sera également présent pour répondre à vos questions sur les économies d'énergie. Gratuit.
Horaires : samedi - 14h
Parc naturel régional Périgord-Limousin
Pouplier Stéphanie
Tél : 05 53 55 36 00

- ST-AULAYE - office de tourisme
La Bastide de Saint-Aulaye, côté nature - Visite commentée dans les ruelles de la Bastide, promenade sur le Chemin des Amoureux, découverte des iles du Moulin, dégustation de produits du terroir. Gratuit.
Horaires : dimanche - 10h15
Office de tourisme du Pays de St-Aulaye
LUCAS Vincent
Tél : 05 53 90 63 74

Bonne journée.

 

Voir les commentaires

1 2 > >>